Accueil - Avant propos

  Les origines
  Raoul I de Mary
  Richard I de Mary
  Richard II de Mary
  Enjuger de Méautis
  Onfroi I de Bohon

  A travers les siècles
  Du XIème au XVème siècle
  Du XVIème au XIXème siècle
  Du XXème à nos jours
  Familles alliées & blasons

  Les lieux étudiés en Normandie
  Le château de Mont-Haguez
  Le village de Méautis
  L'église de Dives-sur-mer
  Le village de Sainteny
  Le village de Cerisy-la-Forêt

  Les Meautys d'Angleterre
  Du XIème au XVème siècle
  Du XVIème au XIXème siècle
  Du XXème à nos jours
  Familles alliées & blasons

  Les lieux étudiés en Angleterre
  La vieille église de Chelsea
  L'abbaye de Stratford-Langthorne
  Les moulins de Wiggen
  Le vieux manoir de Bretts
  Le vieux manoir de Gorhambury
  L'église St-Michael de St-Albans
  La rue Meautys à St-Albans

  Des sites à visiter

  Espace téléchargement
  Les chapitres au format PDF

Visiteurs total : 94628
Aujourd'hui : 1
Connecté(s) : 1
Contact

Dernières MAJ : le 5 juin 2012
V3.20 - 2007/2012


La vieille église de Chelsea

 
La vieille église de Chelsea construite au XIIème siècle se situe au nord de la Tamise entre Battersea Bridge et Albert Bridge à environ 2 kilomètres au sud de Hyde Park. L’aménagement des quais pendant la seconde partie du XIXème siècle, fit disparaître pour toujours cette atmosphère de village qui caractérisait Chelsea. Il est à noter que les bombardements allemands de la dernière guerre mondiale détruisirent une grande partie de l’édifice.
 

Façade sud de la vieille église de Chelsea [Photo prise en juillet 2010 par C. Deméautis]

Façade sud de la vieille église de Chelsea [Photo prise en juillet 2010 par C. Deméautis]

 
L’église fut souvent remaniée, en particulier en 1528 à l’initiative du personnage le plus fascinant de Chelsea, Sir Thomas More (1478 / 1535).
 

 
Lorsque l’on pénètre à l’intérieur de l’église, on doit s’arrêter devant le magnifique autel et la grille du XVIIème siècle. On peut également y voir les fonds baptismaux en marbre datant de 1631, le gisant de Lady Cheyne datant de 1699, ainsi que les livres liturgiques à chaîne offerts par Sir Hans Sloane.
 
L’auto-épitaphe de Sir Thomas More réalisée par Holbein se trouve sur le mur sud du sanctuaire, près de l’arcade. Dans le cimetière, une urne marque la tombe de sir Hans Sloane.
 

L'autel de l'église datant du XVIIème siècle [Photo prise en juillet 2010 par C. Deméautis]

L'autel de l'église datant du XVIIème siècle
[Photo prise en juillet 2010 par C. Deméautis]

 

Le chœur de l'église [Photo prise en juillet 2010 par C. Deméautis]

Le chœur de l'église
[Photo prise en juillet 2010 par C. Deméautis]

 

Le chœur de l'église [Photo prise en juillet 2010 par C. Deméautis]

Le chœur de l'église
[Photo prise en juillet 2010 par C. Deméautis]

 

Urne marquant la tombe de Sir Hans Sloane [Photo prise en juillet 2010 par C. Deméautis]

Urne marquant la tombe de Sir Hans Sloane
[Photo prise en juillet 2010 par C. Deméautis]

 
Tout près, se trouve la statue représentant Sir Thomas More. « [...] Cet homme si merveilleusement gai, si plaisant, et parfois si triste et si grave, un homme pour toutes les saisons ».
 

Statue de Sir Thomas More [Photo prise en juillet 2010 par C. Deméautis]

Statue de Sir Thomas More
[Photo prise en juillet 2010 par C. Deméautis]

 

Dos de la statue de Sir Thomas More [Photo prise en juillet 2010 par C. Deméautis]

Dos de la statue de Sir Thomas More
[Photo prise en juillet 2010 par C. Deméautis]

 
Au début du XVIème siècle, Sir Thomas More acheta un terrain à Chelsea où il fit édifier son manoir. Homme d’état et humaniste, il fut nommé en 1529 après le cardinal Wosley, Lord chancelier du royaume par Henry VIII. Il publia de nombreux écrits, notamment un roman politique et social en latin « Utopia ».
 
Resté catholique, il abandonna sa charge en 1532 car il désapprouvait le divorce et la rupture d’Henry VIII avec le pape. Le roi le disgracia et le fit aussitôt emprisonner. Il fut condamné à mort sur son ordre puis exécuté en 1535.
 

 
Sir Philip I Meautys of Chelsea in Kensington, fils de Sir John I Meautys of Greengate by Leadenhall in London, mourut à Londres le 8 novembre 1510 et fut inhumé dans la vieille église de Chelsea.
 
Dans cette église, on trouvait l’épitaphe de Sir Philip I Meautys of Chelsea in Kensington qui fut enterré là : « [...] Here lyeth Philip Meawtes, the son and heir of John Meawtes, one of the secretaries to the kings Henry VII and Henry VIII. Clerk of his council, and one of the knights of Windsor, which Philip deceased the 8th November MDX on whose soul Jesu have mercy ».
 

Emblème de la famille Meautys d’Angleterre [Photo prise à Londres en juillet 2010 par C. Deméautis]

Emblème de la famille Meautys d’Angleterre
[Photo prise à Londres en juillet 2010 par C. Deméautis]

 

 

* Traduction des sources anglaises par : Dominique G. & C. Deméautis.

 



  Famille de Mary
  Du XIème au XVème siècle
  Du XVIème au XIXème siècle

  Famille de Bohon
  La branche de Normandie
  La branche de Midhurst
  La branche de Hereford

  L'histoire de la Normandie
  Du Ier au VIIIème siècle
  Les vikings, des conquérants
  Robert I
  Guillaume I longue-épée
  Richard I sans-peur
  Richard II le bon
  Richard III
  Robert II le magnifique
  Guillaume II le conquérant
  La première croisade
  Le Moyen Âge
  L'époque médiévale
  La Renaissance
  Troubles et renouveau
  La fin de l'Ancien Régime
  La Révolution
  L'époque napoléonienne
  La Restauration
  Le Second Empire
  La Troisième République
  La première guerre mondiale
  La deuxième guerre mondiale