Accueil - Avant propos

  Les origines
  Raoul I de Mary
  Richard I de Mary
  Richard II de Mary
  Enjuger de Méautis
  Onfroi I de Bohon

  A travers les siècles
  Du XIème au XVème siècle
  Du XVIème au XIXème siècle
  Du XXème à nos jours
  Familles alliées & blasons

  Les lieux étudiés en Normandie
  Le château de Mont-Haguez
  Le village de Méautis
  L'église de Dives-sur-mer
  Le village de Sainteny
  Le village de Cerisy-la-Forêt

  Les Meautys d'Angleterre
  Du XIème au XVème siècle
  Du XVIème au XIXème siècle
  Du XXème à nos jours
  Familles alliées & blasons

  Les lieux étudiés en Angleterre
  La vieille église de Chelsea
  L'abbaye de Stratford-Langthorne
  Les moulins de Wiggen
  Le vieux manoir de Bretts
  Le vieux manoir de Gorhambury
  L'église St-Michael de St-Albans
  La rue Meautys à St-Albans

  Des sites à visiter

  Espace téléchargement
  Les chapitres au format PDF

Visiteurs total : 91035
Aujourd'hui : 32
Connecté(s) : 1
Contact

Dernières MAJ : le 5 juin 2012
V3.20 - 2007/2012


Le vieux manoir de Gorhambury

 
Le vieux manoir de Gorhambury situé près de Londres, était lié à l’un des monastères les plus puissants du pays, l'abbaye bénédictine de St-Albans. Le domaine fut d’abord la propriété de la famille « de Gorham » puis de la famille « de Vere ».
 

Le vieux manoir de Gorhambury au temps de sa splendeur à la fin du XVIème siècle

Le vieux manoir de Gorhambury au temps de sa splendeur à la fin du XVIème siècle

 
Celui-ci fut accordé en 1541 à un riche orfèvre de Londres, Sir Ralph Rowlatt. Vingt ans plus tard, le domaine fut acheté par Sir Nicholas Bacon, mais désirant une résidence plus moderne, celui-ci décida de faire construire une nouvelle demeure. Cette construction dura de 1563 à 1568 avec de nouvelles extensions réalisées en 1577.
 

Sir Francis Bacon, vicomte de St-Albans

Sir Francis Bacon, vicomte de St-Albans

Sir Thomas IV Meautys the younger

Sir Thomas IV Meautys the younger

 
Suite à la mort de Sir Nicholas Bacon en 1579, le domaine de Gorhambury passa à la propriété de son plus jeune fils, le célèbre philosophe et scientifique, Sir Francis Bacon (1561 / 1626), Lord Verulam et vicomte de Saint-Albans. Le portrait ci-dessus de Sir Francis Bacon fut réalisé en 1618 et se trouve actuellement dans la salle à manger de la nouvelle bâtisse du domaine de Gorhambury. On notera qu'un nombre important de vestiges de l'ancien manoir furent déplacés dans cette nouvelle demeure.
 
En 1618, il devint grand chancelier d’Angleterre et fut créé pour lui le titre de baron de Verulam. Il aimait beaucoup son manoir et dépensa beaucoup de temps et d’argent pour améliorer l’intérieur et embellir les jardins.
 

Plan et dates de construction et d'agrandissement du vieux manoir de Gorhambury

Plan et dates de construction et d'agrandissement du vieux manoir de Gorhambury

 
En 1621, il fut accusé par les Communes de s'être laissé corrompre en acceptant de l'argent pour des concessions de places et de privilèges ce qui mit un terme à sa carrière. Il fut en conséquence condamné par la cour des pairs à être emprisonné à la tour de Londres et à payer une amende de 40.000 livres sterling. Il fut également privé de toutes ses dignités et exclu des fonctions publiques. Il admit sa faute, reçut une amende et ne remit plus jamais les pieds au parlement.
 
En 1624, le roi le releva de toutes les incapacités prononcées contre lui. Il resta néanmoins éloigné des affaires et consacra les dernières années de sa vie à ses travaux philosophiques et scientifiques qu’il mena en grande partie au manoir de Gorhambury avant de s’éteindre le 09 avril 1626.
 

Le vieux manoir de Gorhambury au temps de sa splendeur au milieu du XVIIème siècle

Le vieux manoir de Gorhambury au temps de sa splendeur au milieu du XVIIème siècle

 
Sir Francis Bacon légua à son cousin Sir Thomas IV Meautys the younger, le vieux manoir de Gorhambury. Il resta pendant près de 23 ans la propriété de Sir Thomas IV Meautys the younger, jusqu’à sa mort en octobre 1649. Sa fille unique Lady Jane Meautys, seule héritière du manoir, mourut quelques années plus tard alors qu’elle était encore mineure. De ce fait, le manoir passa à la possession de Sir Henry IV Meautys of Hertford, frère aîné de Sir Thomas IV Meautys the younger.
 
Sir Henry IV Meautys of Hertford vendit vers 1652 le manoir à Sir Harbottle Grimston, riche avocat et politicien (1603 / 1685) qui devint le second mari de Lady Anne Meautys, veuve de Sir Thomas IV Meautys the younger. Sir Harbottle Grimston joua un rôle important en politique et fut un homme d'état distingué jusqu'à sa mort en 1685 à l’age de 82 ans. Celui-ci réalisa d’importants travaux au manoir en le modernisant et en l’agrandissant.
 

Les ruines du vieux manoir de Gorhambury à la fin du XVIIIème siècle

Les ruines du vieux manoir de Gorhambury à la fin du XVIIIème siècle

 

Les ruines du vieux manoir de Gorhambury au début du XXème siècle

Les ruines du vieux manoir de Gorhambury au début du XXème siècle

 

Les ruines du vieux manoir de Gorhambury au début du XXIème siècle [Photo prise en juillet 2010 par C. Deméautis]

Les ruines du vieux manoir de Gorhambury au début du XXIème siècle
[Photo prise en juillet 2010 par C. Deméautis]

 

On notera la fascination de Sir Nicholas Bacon pour la civilisation romaine et italienne ainsi que la proximité du site de Verulamium, l’ancien nom de Saint-Albans aux temps de la domination romaine.

Il est nécessaire d’apporter quelques explications sur le spectaculaire porche qui menait à cette époque au hall du vieux manoir de Gorhambury. Celui-ci date du début de l’architecture néoclassique en Angleterre.

Au sommet du porche, figure les armes de la reine Elisabeth I d’Angleterre. Des deux cotés de la fenêtre, des niches recevaient des statues romaines.






Sir Nicholas Bacon

Sir Nicholas Bacon

 

Les ruines du vieux manoir de Gorhambury au début du XXIème siècle [Photo prise en juillet 2010 par C. Deméautis]

Les ruines du vieux manoir de Gorhambury au début du XXIème siècle
[Photo prise en juillet 2010 par C. Deméautis]

Les ruines du vieux manoir de Gorhambury au début du XXIème siècle [Photo prise en juillet 2010 par C. Deméautis]

Les ruines du vieux manoir de Gorhambury au début du XXIème siècle
[Photo prise en juillet 2010 par C. Deméautis]

 

Sous la fenêtre sur une plaque de marbre noir figurent des inscriptions latines :

HAEC CUM PERFECIT NICOLAUS TECTA BACONUS,
ELIZABETH REGNI LUSTRA FUERE DUO.
FACTUS EQUES, MAGNI CUSTOS FUIT IPSA SIGILLI,
GLORIA SIT SOLI TOT TRIBUTA DEO.

Que l’on peut traduire par :

When Nicholas Bacon brought these buildings to completion,
Two lustrums of Elizabeth's reign had passed.
He had been knighted and made Keeper of the Great Seal,
May all glory be ascribed to God alone.

 

Des deux cotés du porche et légèrement au dessus de la porte, on trouve deux cocardes.

L’une d’elle est conservée dans la nouvelle demeure de Gorhambury, quant à l’autre, elle est définitivement perdue.

Celle que l’on peut encore observer est donc naturellement une copie.















 

Les ruines du vieux manoir de Gorhambury au début du XXIème siècle [Photo prise en juillet 2010 par C. Deméautis]

Les ruines du vieux manoir de Gorhambury au début du XXIème siècle
[Photo prise en juillet 2010 par C. Deméautis]

 

Les ruines du vieux manoir de Gorhambury au début du XXIème siècle [Photo prise en juillet 2010 par C. Deméautis]

Les ruines du vieux manoir de Gorhambury au début du XXIème siècle
[Photo prise en juillet 2010 par C. Deméautis]

 

Les ruines du vieux manoir de Gorhambury au début du XXIème siècle [Photo prise en juillet 2010 par C. Deméautis]

Les ruines du vieux manoir de Gorhambury au début du XXIème siècle
[Photo prise en juillet 2010 par C. Deméautis]

 

Le domaine de Gorhambury [Photo prise en juillet 2010 par C. Deméautis]

Le domaine de Gorhambury
[Photo prise en juillet 2010 par C. Deméautis]

Le domaine de Gorhambury [Photo prise en juillet 2010 par C. Deméautis]

Le domaine de Gorhambury
[Photo prise en juillet 2010 par C. Deméautis]

 
Les descendants de Sir Harbottle Grimston vécurent dans le vieux manoir de Gorhambury pendant plus de cent ans, mais les importantes réparations qu’il était nécessaire d’effectuer les encouragèrent à faire construire une nouvelle bâtisse sur le domaine de Gorhambury. Edifiée en 1784 par l’architecte Robert Taylor, cette demeure de style néoclassique reste aujourd’hui la propriété des descendants de la famille Grimston. Le vieux manoir de Gorhambury fut en grande partie démoli, ne fut conservé que le porche et le cœur du manoir.
 

Nouvelle bâtisse du domaine de Gorhambury au début du XXIème siècle [Photo prise en juillet 2010 par C. Deméautis]

Nouvelle bâtisse du domaine de Gorhambury au début du XXIème siècle
[Photo prise en juillet 2010 par C. Deméautis]

 

 

* Traduction des sources anglaises par : Dominique G. & C. Deméautis.

 



  Famille de Mary
  Du XIème au XVème siècle
  Du XVIème au XIXème siècle

  Famille de Bohon
  La branche de Normandie
  La branche de Midhurst
  La branche de Hereford

  L'histoire de la Normandie
  Du Ier au VIIIème siècle
  Les vikings, des conquérants
  Robert I
  Guillaume I longue-épée
  Richard I sans-peur
  Richard II le bon
  Richard III
  Robert II le magnifique
  Guillaume II le conquérant
  La première croisade
  Le Moyen Âge
  L'époque médiévale
  La Renaissance
  Troubles et renouveau
  La fin de l'Ancien Régime
  La Révolution
  L'époque napoléonienne
  La Restauration
  Le Second Empire
  La Troisième République
  La première guerre mondiale
  La deuxième guerre mondiale