Accueil - Avant propos

  Les origines
  Raoul I de Mary
  Richard I de Mary
  Richard II de Mary
  Enjuger de Méautis
  Onfroi I de Bohon

  A travers les siècles
  Du XIème au XVème siècle
  Du XVIème au XIXème siècle
  Du XXème à nos jours
  Familles alliées & blasons

  Les lieux étudiés en Normandie
  Le château de Mont-Haguez
  Le village de Méautis
  L'église de Dives-sur-mer
  Le village de Sainteny
  Le village de Cerisy-la-Forêt

  Les Meautys d'Angleterre
  Du XIème au XVème siècle
  Du XVIème au XIXème siècle
  Du XXème à nos jours
  Familles alliées & blasons

  Les lieux étudiés en Angleterre
  La vieille église de Chelsea
  L'abbaye de Stratford-Langthorne
  Les moulins de Wiggen
  Le vieux manoir de Bretts
  Le vieux manoir de Gorhambury
  L'église St-Michael de St-Albans
  La rue Meautys à St-Albans

  Des sites à visiter

  Espace téléchargement
  Les chapitres au format PDF

Visiteurs total : 91035
Aujourd'hui : 32
Connecté(s) : 1
Contact

Dernières MAJ : le 5 juin 2012
V3.20 - 2007/2012


Le vieux manoir de Bretts

 
En 1244, Hugh Wyschard inféoda 42 acres de terre situées à Plaistow dans le comté de West Ham à Robert le Bret. Le vieux manoir de Bretts ou « [...] the old manor house of Bretts » fut vraisemblablement bâti dans les années qui suivirent. La famille « le Bret » posséda le manoir jusqu’au XIVème siècle. En 1412, le manoir était la propriété de William de Ferrers. Il resta la propriété de la famille « de Ferrers » jusqu'à la mort de John de Ferrers en 1479. Il passa ensuite à la possession du comte Edouard de Warwick, fils du duc de Clarence. Pendant la minorité du celui-ci, le roi Edouard IV accorda successivement à différentes personnes la garde du manoir de Bretts : Thomas Rede en 1479, Robert Nycholl et John Jenyns en 1480, Robert Litton, John Clerk et John Coton en 1482. Après l’exécution pour haute trahison du comte de Warwick en 1499, ses domaines revinrent à la couronne.
 
En 1540, le roi Henry VIII d’Angleterre accorda la jouissance à vie du manoir de Bretts et de ses dépendances à Sir Peter I Meautys of West Ham in Essex, chevalier, et à son épouse, Lady Jane Astley of London. Celui-ci fut gentleman de la chambre privée du roi et son ambassadeur à la cour de France (avant 1539). Il fut fait chevalier d’Essex en 1541. Par la suite, il devint gouverneur de Guernesey (de 1545 à 1553) et ambassadeur (entre 1558 et 1562) de la reine Elisabeth I d’Angleterre en Ecosse et en France. En 1567 et bien après le décès de son mari, sa seconde épouse Lady Jane Angersley of Sussex tenait toujours le manoir de Bretts.
 

Dessin du vieux manoir de Bretts

Le vieux manoir de Bretts au temps de sa splendeur

 
En 1576, la reine Elisabeth I accorda le manoir à Thomas Heneage qui le transmit en 1583 à Roger Townsend. Celui-ci le céda ensuite à Edouard de Vere, comte d'Oxford qui posséda le manoir jusqu’à sa mort en 1604. En 1610, sa veuve vendit le manoir à Henry Wollaston. A sa mort en 1619, son fils hérita de ses biens. Vers 1624, le manoir fut acquis par William Courten. Son fils le vendit en 1637 à Jacob Garrard. Le dernier résidant du vieux manoir de Bretts fut Thomas Garrard jusqu’en 1683. Le vieux manoir de Bretts fut démoli en 1696.
 

 

* Traduction des sources anglaises par : Dominique G. & C. Deméautis.

 



  Famille de Mary
  Du XIème au XVème siècle
  Du XVIème au XIXème siècle

  Famille de Bohon
  La branche de Normandie
  La branche de Midhurst
  La branche de Hereford

  L'histoire de la Normandie
  Du Ier au VIIIème siècle
  Les vikings, des conquérants
  Robert I
  Guillaume I longue-épée
  Richard I sans-peur
  Richard II le bon
  Richard III
  Robert II le magnifique
  Guillaume II le conquérant
  La première croisade
  Le Moyen Âge
  L'époque médiévale
  La Renaissance
  Troubles et renouveau
  La fin de l'Ancien Régime
  La Révolution
  L'époque napoléonienne
  La Restauration
  Le Second Empire
  La Troisième République
  La première guerre mondiale
  La deuxième guerre mondiale