Accueil - Avant propos

  Les origines
  Raoul I de Mary
  Richard I de Mary
  Richard II de Mary
  Enjuger de Méautis
  Onfroi I de Bohon

  A travers les siècles
  Du XIème au XVème siècle
  Du XVIème au XIXème siècle
  Du XXème à nos jours
  Familles alliées & blasons

  Les lieux étudiés en Normandie
  Le château de Mont-Haguez
  Le village de Méautis
  L'église de Dives-sur-mer
  Le village de Sainteny
  Le village de Cerisy-la-Forêt

  Les Meautys d'Angleterre
  Du XIème au XVème siècle
  Du XVIème au XIXème siècle
  Du XXème à nos jours
  Familles alliées & blasons

  Les lieux étudiés en Angleterre
  La vieille église de Chelsea
  L'abbaye de Stratford-Langthorne
  Les moulins de Wiggen
  Le vieux manoir de Bretts
  Le vieux manoir de Gorhambury
  L'église St-Michael de St-Albans
  La rue Meautys à St-Albans

  Des sites à visiter

  Espace téléchargement
  Les chapitres au format PDF

Visiteurs total : 87345
Aujourd'hui : 2
Connecté(s) : 1
Contact

Dernières MAJ : le 5 juin 2012
V3.20 - 2007/2012


L'histoire de la Normandie

en général et du Cotentin en particulier


L'époque médiévale

 
Après la famine et la peste du début du XIVème siècle, la guerre de Cent Ans marqua durablement la région. Au début du conflit, Godefroy de Harcourt, puissant seigneur de Saint-Sauveur-le-Vicomte, décida de prendre le parti du roi d’Angleterre.
 

Le château de Saint-Sauveur-le-Vicomte (XIème siècle) [Photo prise en août 2007 par C. Deméautis]

Le château de Saint-Sauveur-le-Vicomte (XIème siècle)
[Photo prise en août 2007 par C. Deméautis]

 
Charles le Mauvais, roi de Navarre, s’était vu offrir en 1354 la plus grande partie du Cotentin en compensation de la perte de l’Angoumois. Les Navarrais s’établirent solidement à Carentan, au Pont-d’Ouve, à Pont-l’Abbé, à Valognes et à Cherbourg.
 
Les anglais occupèrent deux positions importantes sur la mer. Au nord-est, ils furent maîtres de Barfleur, l’un des ports les plus fréquentés au Moyen-Âge par les navires qui venaient d’Angleterre en Basse-Normandie. Sur la côte occidentale, à Barneville, ils occupèrent le fort de Graffart, qui domine le hâvre de Carteret et assurait la liberté des communications avec l’île de Jersey.
 
Au centre de la presqu’île, ils possédèrent le château de Saint-Sauveur-le-Vicomte, dont il firent leur quartier général et qui, pendant près de vingt ans, fut l’épouvante des populations de la Normandie tout entière.
 

Le château de Saint-Sauveur-le-Vicomte (XIème siècle) [Photo prise en août 2007 par C. Deméautis]

Le château de Saint-Sauveur-le-Vicomte (XIème siècle)
[Photo prise en août 2007 par C. Deméautis]

 
Une ordonnance datée de juillet 1369 du bailli de Caen au vicomte de Falaise nous permet de comprendre dans quel état se trouvait une grande partie de la Basse-Normandie. Les campagnes étaient alors réduites à un tel état de misère et de dépopulation qu’on craignit de ne pouvoir faire les moissons. L’autorité royale intervint pour forcer les ouvriers des villes à quitter leur métier et à louer leurs services aux laboureurs dont les champs n’avaient pas été complètement dévastés par les hommes de guerre.
 
« [...] complains se sont à nous pluseurs et grant quantité de gens, disans que, se toutez manièrez de mestiers ne se cessent pour aller cuillir les blés qui sont sur le païs, iceulx pourroient demourer et pourrir sur les terres, se pourveu n’y estoit. Et pour ce, eu consideracion aux choses dessus dictes, a esté ordenné par le conseil et procureur du roy nostre sire et par pluseurs autres sages que toutez manères de ouvriez de laine et de voides cesseront, et seront constrains à aller cuillir lez dis blés en la manière que dessus, par leur paiant leurs journées raisonnables ».
 
La fin du XIVème siècle connut une véritable catastrophe économique et démographique, les épidémies et les conséquences de la guerre firent chuter le nombre d’habitans. Le Cotentin fut alors plongé dans un état de misère dont il est difficile de se former une idée. « [...] au pays de Carentan, le clos du Cotentin n’était que solitude, les villages étaient dépeuplés, et les champs restaient en friche ... les loups dévastaient la campagne ... ».
 
Le 20 mars 1394, un sergent qui avait été chargé de notifier un acte à Tollevast, rapporta qu’il avait fait les publications ordinaires « [...] à l’oïe de la paroisse de Brix, prochaine et adjacente de la paroisse de Tollevast, pour ce que en ladicte parroisse de Tollevast, n’estoient aucuns demourans ny habitans pour cause des guerres ».
 

L'abbaye de Saint-Sauveur-le-Vicomte (XIème siècle) [Photo prise en août 2007 par C. Deméautis]

L'abbaye de Saint-Sauveur-le-Vicomte (XIème siècle)
[Photo prise en août 2007 par C. Deméautis]

 
Les anglais occupèrent totalement la contrée entre 1418 et 1450. Ils ne parvinrent jamais à pacifier complètement la Normandie dont les populations n’attendirent qu’une occasion favorable pour secouer le joug des conquérants. La phase ultime du conflit se caractérisa par l’engagement d’une partie de la population, hostile à la présence anglaise. Les partisans des Français, encouragés par la résistance de Louis d’Estouville au Mont-Saint-Michel, se livrèrent à une véritable « guérilla », particulièrement dans le Saint-Lois, l’Avranchin et le Mortainais.
 
Les tentatives qui furent faites pour soustraire le Cotentin à la domination anglaise restèrent infructueuses jusqu’en 1449. A cette date, les soldats de Charles VII n’eurent, pour ainsi dire, qu’à se présenter et furent partout accueillis comme des libérateurs. Les anglais essayèrent à peine de se défendre. Ils évacuèrent successivement toutes les villes et les châteaux où ils tenaient garnison.
 
Il ne reste rien des fortifications de Carentan, Valognes et Cherbourg mais l’importante forteresse de Bricquebec, construite en plusieurs étapes, demeure en place. De même, les châteaux de La-Haye-du-Puits, et de Saint-Sauveur-le-Vicomte, dotés d’un splendide donjon carré attestent de l’importance tactique de ces places fortes. On alla même jusqu’à doter certaines églises de clochers fortifiés.
 

La forteresse de Bricquebec (XIVème siècle) [Photo prise en août 2007 par C. Deméautis]

La forteresse de Bricquebec (XIVème siècle)
[Photo prise en août 2007 par C. Deméautis]

 


 

  Famille de Mary
  Du XIème au XVème siècle
  Du XVIème au XIXème siècle

  Famille de Bohon
  La branche de Normandie
  La branche de Midhurst
  La branche de Hereford

  L'histoire de la Normandie
  Du Ier au VIIIème siècle
  Les vikings, des conquérants
  Robert I
  Guillaume I longue-épée
  Richard I sans-peur
  Richard II le bon
  Richard III
  Robert II le magnifique
  Guillaume II le conquérant
  La première croisade
  Le Moyen Âge
  L'époque médiévale
  La Renaissance
  Troubles et renouveau
  La fin de l'Ancien Régime
  La Révolution
  L'époque napoléonienne
  La Restauration
  Le Second Empire
  La Troisième République
  La première guerre mondiale
  La deuxième guerre mondiale