Accueil - Avant propos

  Les origines
  Raoul I de Mary
  Richard I de Mary
  Richard II de Mary
  Enjuger de Méautis
  Onfroi I de Bohon

  A travers les siècles
  Du XIème au XVème siècle
  Du XVIème au XIXème siècle
  Du XXème à nos jours
  Familles alliées & blasons

  Les lieux étudiés en Normandie
  Le château de Mont-Haguez
  Le village de Méautis
  L'église de Dives-sur-mer
  Le village de Sainteny
  Le village de Cerisy-la-Forêt

  Les Meautys d'Angleterre
  Du XIème au XVème siècle
  Du XVIème au XIXème siècle
  Du XXème à nos jours
  Familles alliées & blasons

  Les lieux étudiés en Angleterre
  La vieille église de Chelsea
  L'abbaye de Stratford-Langthorne
  Les moulins de Wiggen
  Le vieux manoir de Bretts
  Le vieux manoir de Gorhambury
  L'église St-Michael de St-Albans
  La rue Meautys à St-Albans

  Des sites à visiter

  Espace téléchargement
  Les chapitres au format PDF

Visiteurs total : 88952
Aujourd'hui : 13
Connecté(s) : 1
Contact

Dernières MAJ : le 5 juin 2012
V3.20 - 2007/2012


L'abbaye de Stratford-Langthorne

 
L'abbaye de Stratford-Langthorne (ou abbaye de West Ham) dans le comté d’Essex dont aucun bâtiment ne subsiste aujourd'hui, fut fondée par Guillaume de Montfiquet et consacrée en l'honneur de Sainte-Marie et de tous les saints.
 
Dans la charte de fondation datée du 25 juillet 1135, celui-ci donna aux moines tout ce qu’il possédait en ce lieu, ce qui représentait « [...] onze acres de pré, deux moulins, son bois de Buckhurst ainsi que la dîme du droit de pasnage ».
 

On notera que le père (ou le grand-père) de Guillaume de Montfiquet accompagna le duc Guillaume à Hastings. L’ancien fief de Montfiquet était situé sur l’actuelle commune du même nom dans le département du Calvados, le long de la route de Saint-Lô à Bayeux en lisière de la forêt de Cerisy.

A l’origine, l’abbaye était située à Burstead mais vers 1140, celle-ci fut déplacée sur son site actuel au bord des marais le long d’une rivière (Channelsea).

Elle dépendait de l’abbaye de Savigny en Normandie et fut absorbée par l'ordre de Cîteaux en 1147. Elle était constituée d'une paroisse distincte de l'église de l'abbaye.

 

Sceau de l'abbaye de Stratford-Langthorne

Sceau de l'abbaye de
Stratford-Langthorne

 
Richement dotée par son fondateur et d'autres bienfaiteurs, l'abbaye de Stratford-Langthorne devint rapidement très riche et grâce à la proximité de Londres, une des maisons cisterciennes les plus importantes d’Angleterre. Au temps de sa splendeur, elle possédait un nombre important de manoirs, autant dans le comté d’Essex que dans d'autres comtés et quelques 1500 acres de terre dans le seul domaine de West Ham. Tout ce qui était mangé ou bu par les résidents était produit sur place et les vêtements qu’ils portaient, venaient de la laine de leurs moutons (jusqu’à 800 têtes). On y trouvait un nombre important d’ateliers avec des tailleurs de pierre, des charpentiers, des forgerons, des tanneurs, des bouchers et des boulangers.
 

En 1267, l’abbaye fut pendant quelques temps la résidence du roi Henry III et le lieu d’importantes décisions historiques. En 1381, l’abbaye fut pillée par des paysans révoltés et beaucoup de biens furent volés. A la fin du XIVème siècle, elle subit une grave inondation qui força les moines à se déplacer à Burstead.

L’abbaye fut relevée par la volonté du roi Richard II qui y fit faire de grandes réparations ainsi que de nouveaux aménagements. Un petit port fluvial se développa à Stratford pour servir aux besoins de l'abbaye et des moulins.

 

Médaille de l'abbaye de Stratford-Langthorne

Médaille de l'abbaye de
Stratford-Langthorne

 
L’abbaye fut dissoute en 1538 sur ordre du roi Henry VIII. L'acte de dissolution daté du 18 mars 1538 existe toujours dans les archives britanniques. Le revenu annuel de l'abbaye était alors estimé entre 510 et 650 livres. Les moines firent leur retraite au manoir de Plaistow, un de leurs anciens biens. Les bâtiments monastiques principaux furent probablement démolis et le reste du site vraisemblablement laissé à l’abandon.
 
En 1539, le roi Henry VIII d’Angleterre accorda une partie du site de l'abbaye de Stratford-Langthorne à Sir Peter I Meautys of West Ham in Essex, chevalier, et à son épouse Lady Jane Astley of London « [...] pour leur vrai et fidèle service ». Celui-ci fut gentleman de la chambre privée du roi et son ambassadeur à la cour de France (avant 1539). Il fut fait chevalier d’Essex en 1541. Par la suite, il devint gouverneur de Guernesey (de 1545 à 1553) et ambassadeur (entre 1558 et 1562) de la reine Elisabeth I d’Angleterre en Ecosse et en France.
 
Cette concession comprenait les moulins de l’abbaye appelés « moulins de Wiggen » qui passèrent à la possession de Sir Peter I Meautys of West Ham in Essex, chevalier, et de ses héritiers. Ces biens resteront la propriété de la famille Meautys jusqu’au début du XVIIème siècle. C’est son arrière petit fils, Sir Henry IV Meautys of Hertford, qui en 1633 vendit l'emplacement de 240 acres de terre et les moulins de l’abbaye à Sir John Nulls.
 
Le corps de garde subsista jusqu’au début du XIX siècle. Construit en briques, celui-ci datait du XVème ou XVIème siècle.
 

Corps de garde de l'abbaye de Stratford-Langthorne au XVIIIème siècle

Corps de garde de l'abbaye de Stratford-Langthorne au XVIIIème siècle

 
En 1732, une brasserie fut construite sur l’emplacement immédiat de l’abbaye. En 1784, un brasseur, Thomas Holbrook, utilisa les dernières pierres arrachées aux fondations de l’abbaye pour y construire son bâtiment et vendit le reste.
 
Entre 1840 et 1870, des travaux importants liés au chemin de fer furent réalisés sur le site. Lors des travaux, une relique de l'abbaye fut découverte. Celle-ci est une pierre taillée représentant cinq crânes et provenant vraisemblablement d’un cimetière.
 

Relique de l'abbaye de Stratford-Langthorne

Relique de l'abbaye de Stratford-Langthorne

 

Relique de l'abbaye de Stratford-Langthorne

Relique de l'abbaye de Stratford-Langthorne

 

Divers autres objets furent découverts, tel qu’un sceau sur lequel on trouve représenté un griffon et portant comme inscription « [...] nunc vobis gaudium et salutem ».

L’arrivée au début du XIXème siècle du chemin de fer, transforma radicalement ce village rural de l'Essex qui fut intégré dans le Grand Londres en 1965. Le quartier de Stratford accueille le plus vieux campus de l'Université de Londres-Est ainsi que le Birkbeck College de l'University of London.

 

Sceau de l'abbaye de Stratford-Langthorne

Sceau de l'abbaye de Stratford-Langthorne

 

 

* Traduction des sources anglaises par : Dominique G. & C. Deméautis.

 



  Famille de Mary
  Du XIème au XVème siècle
  Du XVIème au XIXème siècle

  Famille de Bohon
  La branche de Normandie
  La branche de Midhurst
  La branche de Hereford

  L'histoire de la Normandie
  Du Ier au VIIIème siècle
  Les vikings, des conquérants
  Robert I
  Guillaume I longue-épée
  Richard I sans-peur
  Richard II le bon
  Richard III
  Robert II le magnifique
  Guillaume II le conquérant
  La première croisade
  Le Moyen Âge
  L'époque médiévale
  La Renaissance
  Troubles et renouveau
  La fin de l'Ancien Régime
  La Révolution
  L'époque napoléonienne
  La Restauration
  Le Second Empire
  La Troisième République
  La première guerre mondiale
  La deuxième guerre mondiale