Accueil - Avant propos

  Les origines
  Raoul I de Mary
  Richard I de Mary
  Richard II de Mary
  Enjuger de Méautis
  Onfroi I de Bohon

  A travers les siècles
  Du XIème au XVème siècle
  Du XVIème au XIXème siècle
  Du XXème à nos jours
  Familles alliées & blasons

  Les lieux étudiés en Normandie
  Le château de Mont-Haguez
  Le village de Méautis
  L'église de Dives-sur-mer
  Le village de Sainteny
  Le village de Cerisy-la-Forêt

  Les Meautys d'Angleterre
  Du XIème au XVème siècle
  Du XVIème au XIXème siècle
  Du XXème à nos jours
  Familles alliées & blasons

  Les lieux étudiés en Angleterre
  La vieille église de Chelsea
  L'abbaye de Stratford-Langthorne
  Les moulins de Wiggen
  Le vieux manoir de Bretts
  Le vieux manoir de Gorhambury
  L'église St-Michael de St-Albans
  La rue Meautys à St-Albans

  Des sites à visiter

  Espace téléchargement
  Les chapitres au format PDF

Visiteurs total : 91035
Aujourd'hui : 32
Connecté(s) : 5
Contact

Dernières MAJ : le 5 juin 2012
V3.20 - 2007/2012


L'histoire de la Normandie

en général et du Cotentin en particulier


Richard III

 
Richard III (~ 1008 / 06.08.1027), fut le fils aîné de Richard II le bon et duc de Normandie du 23 août 1026 au 6 août 1027. Durant le règne de son père, il fut fortement associé au pouvoir et en 1024, celui-ci l'envoya combattre Hugues, évêque d'Auxerre et comte de Chalon-sur-Saône qui retenait prisonnier le gendre de Renaud, comte de Bourgogne.
 

Dès son accession, il dut réprimer la révolte de son frère cadet, Robert, comte d'Hiémois. Assiégé par l'armée ducale à Falaise, celui-ci dut se soumettre.

En 1027, Richard III épousa la fille du roi de France Robert le Pieux, confirmant l'alliance avec la dynastie capétienne. Cette union ne donna pas de descendance car l'épouse était encore très jeune.

Richard III mourut le 6 août 1027, vraisemblablement empoisonné alors qu'il n’avait qu’une vingtaine d’années et un an de règne.

On présenta son frère Robert comme l’empoisonneur, ce qui est bien entendu, impossible à vérifier. Ce qui est certain, c'est que Robert fut celui qui tira le plus grand avantage de la disparition de son frère aîné puisqu'il devint en conséquence duc de Normandie.

 

Statue de Richard III, Falaise, Calvados

Statue de Richard III

 

  Famille de Mary
  Du XIème au XVème siècle
  Du XVIème au XIXème siècle

  Famille de Bohon
  La branche de Normandie
  La branche de Midhurst
  La branche de Hereford

  L'histoire de la Normandie
  Du Ier au VIIIème siècle
  Les vikings, des conquérants
  Robert I
  Guillaume I longue-épée
  Richard I sans-peur
  Richard II le bon
  Richard III
  Robert II le magnifique
  Guillaume II le conquérant
  La première croisade
  Le Moyen Âge
  L'époque médiévale
  La Renaissance
  Troubles et renouveau
  La fin de l'Ancien Régime
  La Révolution
  L'époque napoléonienne
  La Restauration
  Le Second Empire
  La Troisième République
  La première guerre mondiale
  La deuxième guerre mondiale